1983 - Reportage Antenne 2 sur la vente aux enchères d'une toile du peintre Georges Yatridès

Transcription d'une vidéo

Madame, monsieur, bonjour. Les titres de l’actualité de ce matin : assemblée […]

Présentateur: Nous avons choisi d’ouvrir ce matin notre journal par une image, celle de Lech Walesa recevant en main propre - si je puis dire - son Prix Nobel de la paix des mains de sa femme, sortie de Pologne avec ses enfants, pour aller recevoir le Prix en Norvège; Lech Walesa, qui avait préféré rester chez lui en Pologne plutôt que de risquer l’exil; Lech Walesa, avec qui le gouvernement polonais affirme dans un violent article paru dans un journal polonais ne plus jamais vouloir dialoguer parce qu’il est téléguidé par les États-Unis. Philippe Gassot.

Philippe Gassot: Lech Walesa, Prix Nobel de la paix, a reçu la médaille d’or non pas des mains du président du comité Nobel mais de celles de sa femme Danuta. Cet emblème, d’une reconnaissance mondiale de l’activité de l’ex-dirigeant de Solidarité, sera déposé en ex-voto auprès de la vierge noire de Czestochowa. Le diplôme relatant l’attribution du Nobel de la paix sera conservé par la famille Walesa en souvenir. Le pèlerinage de la famille Walesa sur les lieux les plus saints de Pologne coïncide avec l’anniversaire de l’état de guerre décrété - vous vous en souvenez - le 13 décembre 1981.

Présentateur: La Pologne; la Pologne qui continue de susciter la solidarité. Hier soir, vous allez le voir, un peintre français, Georges Yatridès, a vendu une de ses toiles 80 millions de centimes aux enchères, 80 millions qui seront transformés en nourriture et en médicaments acheminés vers la Pologne.

ŒUVRE DE GEORGES YATRIDÈS
Commissaire-priseur :
720.000 sur ma gauche
750.000
780.000 ici mais plus au centre
800.000 pour cette peinture de Yatridès, 800.000 Francs pour la Pologne.

2013 © YatridesArts.com - Tous droits réservés.