Biographie

(extrait du site du grand peintre www.yatrides.com)

De nationalité Franco-Américaine , Georges YATRIDES est né en France en 1931. Issu de parents grecs émigrés en 1917 à la chute de l'Empire Ottoman, dont un arrière Grand-père maternel, Archimandrite et un Père Gréco-Américain faisant ses études en France, natif des Etats-Unis, fils d'un Diacre Orthodoxe Chrétien, Grand-père de Georges, exerçant son pastorat chrétien a Rock Springs dans le Wyoming, USA.

La vie et son métier l'ont poussé à s'expatrier notamment en Grèce, en Afrique, au Mexique, aux Etats-Unis, en Grande Bretagne à plusieurs reprises.

pic451a.tmp

Yatridès 1962

Encore sous l'influence de Gauguin et des Fauves, il expose en 1954, à Vichy des toiles datant de 1945 à 1949, puis à Paris, en 1956, chez Madame Chastenet de Gery, à la Galerie des Voyelles, disparue depuis. Là, il est remarqué par un expert attaché aux International Galleries de Chicago et accepte un contrat d'exclusivité totale pour le monde proposé par son directeur Samuel E. Johnson plus grand marchand de tableaux de son vivant. Toute sa production va prendre le chemin des plus grandes Collections Privées des Etats-Unis et du Canada. Il figure dans de nombreuses Rétrospectives et Manifestations d'Ecoles de peinture. Retenons celle de 1958 : Drawings and Watercolors of the French School 1900-1959, oeuvres d'artistes dont la plupart avait participé à la prestigieuse exposition De Clouet à Matisse-Dessins Français dans les Collections Privées Américaine -Exposition organisée au Musée de l'Orangerie (Hiver 1958-1959) par l'Ambassade Américaine à Paris - celle de 1959 à Chicago : Contempory French Masters groupant 18 peintres dont Braque, Villon, Chagall, Picasso - celle de 1960 : Masters of Modern Art 1910-1960 (Special Mention in Cubist, Post-Impressionist, Expressionist and Surrealist Schools.)- celle de 1965 : Specialists in XXth Century Masters (Special Mention in Collector's choice 1965) .

De 1957 à 1965, selon les mêmes contrats d'exclusivité ont lieu des expositions personnelles aux USA, Canada, Amérique Latine, en Suisse, en Grande-Bretagne et en Grèce où toutes ses oeuvres sont acquises par d'importantes Collections Privées. Une exposition permanente de ses tableaux se tient aux Etats-Unis, prorogeant tacitement ces contrats jusqu'à ce que YATRIDES y mette fin, de sa propre initiative.

Libéré de toute contrainte extérieure, maître de son graphisme, de sa lumière et de son chromatisme, YATRIDES est à même, alors, d'entreprendre les grandes compositions qui caractériseront son art des années soixante-dix où seront fondus les éléments épars dans ses oeuvres antérieures. Se succèdent des expositions rétrospectives dans le monde, dont celle de Paris en 1974. En 1981, trois Cryptes du Sacré-Coeur à Paris sont attribuées à YATRIDES pour y exposer des tableaux d'inspiration biblique.

Ses toiles et ses dessins soulèvent l'enthousiasme des grands collectionneurs internationaux, justifiant les prix pratiqués entre eux. Ses oeuvres consacrent des manifestations telles que les XIe et XIIIe Salons de Montmorency, en 1981 et 1983, le XXXIIIe Salon de Montargis en 1988, des Biennales Internationales France - Canada en 1987-1989-1991, celles de 1988, regroupant au Québec 170 des meilleurs artistes de 30 pays différents, et de 1993, manifestations auxquelles YATRIDES participe en tant que Grand Invité d'Honneur (Main Master Guest, Great Master Guest).

De nombreuses publications et catalogues lui sont dédiés. En 1983, Jacques CHARPENTIER compose à Rio de Janeiro son Prélude pour l'aiIleurs en hommage aux Nouveaux Rouleaux, la toile que YATRIDES avait offerte au Noël des enfants Polonais et dont la vente aux enchères publiques avait permis l'acheminement d'un convoi de médicaments, d'appareillage médical.

En 1992 parait l'ouvrage d'Arthur Conte, " Yatridès, maître du Temps" et en 1994, celui d'Alexandre (dit Sacha) Bourmeyster, "Yatridès et son siècle, l'Anti-Picasso" . Suivent : " 1960, Les icônes interstellaires de Yatridès" dans le film de Kubrick en 1968 " 2001 : Odyssée de l'espace "; ainsi que " Yatridès et la Bible".

2013 © YatridesArts.com - Tous droits réservés.